BMW S 1000 RR

Project Description

Category
Sport
Project URL
 Visit online

BMW S 1000 RR

  • moteur quatre cylindres en ligne à refroidissement à eau/huile, quatre soupapes en titane par cylindre, deux arbres à cames en tête
  • 999 cm³
  • 146 kW (198 ch) à 13 500 t/min
  • 113 Nm à 10 500 t/min

Bienvenue sur la nouvelle Planet Power.

À son lancement en 2009, la S 1000 RR révolutionnait la catégorie supersports. Aujourd’hui, six ans plus tard, la voici prête à relever le même défi. La S 1000 RR millésime 2015 a été repensée de fond en comble : Les ingénieurs de BMW Motorrad ont entièrement remis à plat la technologie, le design et les équipements de la machine. Résultat : authentique double R de par ses origines, une nouvelle moto supersport sur la route.

Une simple métamorphose ne suffit pas.

La RR est l’expression la plus aboutie d’une superbike – et ceci vaut également pour son design. Arrivée à présent à sa troisième génération, sa puissance accrue saute aux yeux. Extrêmement nette, la ligne de profil est tracée au laser tandis que les volumes des contours et des formes sont en parfait équilibre. De l’arrière à la partie avant, chaque composant décoratif a été redessiné, y compris le bloc du phare avant, dont la symétrie a été accentuée.

Puissance en hausse, poids en baisse.

La nouvelle S 1000 RR aligne 199 ch (146 kW) de puissance – soit 6 ch de plus que sa devancière. Mais ce n’est pas uniquement à sa puissance nominale plus élevée que la Double R doit d’être plus véloce et plus agile. Avec un poids de 204 kg, ABS et antipatinage compris, elle est 4 kilos plus légère que la version antérieure. Elle bénéficie d’autre part d’un nouveau système d’échappement sans silencieux avant ainsi que d’une nouvelle mise au point du moteur qui se solde par un couple accru et un déroulé de puissance amélioré auxquels s’ajoute tout un cortège d’optimisations.

Révisée systématiquement jusque dans les moindres détails.

Outre les changements majeurs appliqués au design et aux performances, ce sont également les détails techniques qui permettent à la S 1000 RR de réaliser un tel saut quantique. Les composants électroniques de la suspension DDC et DTC ont fait l’objet d’un nouveau calibrage, tout comme l’ensemble de la suspension. Il en résulte une traction nettement améliorée ainsi qu’un meilleur toucher de route pour le pilote. La propulsion se trouve optimisée par des fonctionnalités telles que le Shift Assistant Pro (assistance au passage de vitesse supérieure et inférieure sans embrayage), et le papillon électronique qui garantit un contrôle à la fois plus direct et plus précis. Le conducteur commande ces nouvelles fonctionnalités par l’entremise d’un tableau de bord redessiné reconfigurable en fonction du type d’utilisation.

En un mot comme en cent : une nouvelle S 1000 RR.

Pour faire évoluer la S 1000 RR un cran plus haut à l’occasion du millésime 2015, chaque composant a été repensé. Résultat : une superbike qui établit une nouvelle fois une référence dans sa catégorie – en d’autres termes une authentique Double R.